Il faut prévoir les soins de santé des animaux - Mary Kildare
Mary Kildare

Bonjour, je suis Mary. J’ai passé la grande majeure partie de ma vie dans les hôpitaux. Aujourd’hui, je profite d’une pré-retraite. De par la nature de mon travail qui était très prenant 10 mois par année, je n’avais pas vraiment l’occasion de passer beaucoup de temps sur un ordinateur. Bien entendu, je veux dire du temps pour moi seule. Donc aujourd’hui, je vais reprendre le temps perdu et vous parler un peu de moi, de ma vie et de mes rêves. Je vous souhaite de bonnes lectures en ma compagnie !

Il faut prévoir les soins de santé des animaux

Il faut prévoir les soins de santé des animaux - Mary Kildare

Il est parfois important d'avoir de bons conseils dans la vie. Il y a quelques années de cela, un ami vétérinaire m'avait conseillé de prévoir les besoins de santé de mes animaux de compagnie. Il m'avait alors conseillé de prendre une assurance santé pour mon chien. Ne serait-ce qu'au cas où il lui arriverait quelque chose qui entraînerait des frais importants. Le problème avec ces assurances est que souvent, c'est assez dispendieux. Si seulement il pouvait être possible d'ajouter une clause dans les assurance collective que nous avons au travail. Mais non, et ce n'est d'ailleurs pas toutes les compagnies qui offrent ce genre de protection.

Mais j'ai malgré tout suivi ces conseils de professionnel. Depuis lors, je touche du bois, mais mon cher compagnon se porte bien, et à part les petits bobos habituels, je n'ai pas de grand souci de santé à déclarer. Ce n'est pas le cas de tout le monde. Quelques-unes de mes amies se trouvent dans des situations assez compliquées.

On n'y pense pas toujours, mais les frais de santé des animaux de compagnie peuvent faire exploser n'importe quel budget. Une opération chirurgicale à faire, un long traitement à suivre et le propriétaire d'un animal peut vite se retrouver au dépourvu. Si on n'a pas pris le soin de trouver un accompagnement financier pour aider ces animaux dans le besoin, il faut y aller de sa propre poche.

Une de mes amies a dû vider son compte de banque pour prendre en compte le traitement de son chien. Je lui avais pourtant conseillé de faire comme moi. Il faut reconnaître que je n'ai pas su la convaincre quand il le fallait.

Une autre personne que je connais à elle aussi, vécu une situation presque similaire. Son cas est plus triste parce qu'elle n'a pas pu prendre en compte tous les frais de santé. Elle s'est finalement résolue à laisser euthanasier l'animal avec lequel elle vivait depuis plus de quinze ans. Cela a été un véritable drame, autant pour elle que pour toutes les personnes de son entourage. C'est à ce moment que j'ai réalisé la chance que j'avais eu de suivre les conseils de mon ami.