La colère de Mamie - Mary Kildare
Mary Kildare

Bonjour, je suis Mary. J’ai passé la grande majeure partie de ma vie dans les hôpitaux. Aujourd’hui, je profite d’une pré-retraite. De par la nature de mon travail qui était très prenant 10 mois par année, je n’avais pas vraiment l’occasion de passer beaucoup de temps sur un ordinateur. Bien entendu, je veux dire du temps pour moi seule. Donc aujourd’hui, je vais reprendre le temps perdu et vous parler un peu de moi, de ma vie et de mes rêves. Je vous souhaite de bonnes lectures en ma compagnie !

La colère de Mamie

La colère de Mamie - Mary Kildare

La semaine dernière, ma grand-mère Béatrice était furieuse. Et quand ma grand-mère se fâche, ce qui est plutôt rare, c'est que ça va mal ! Elle avait reçu une lettre l'avisant que la livraison de courrier ne se fera plus à sa porte dans deux mois et qu'elle, comme tout le voisinage, devra se déplacer de quelques rues pour aller le chercher. Ma mère et moi avons tenté de la calmer et lui dire qu'on irait pour elle le ramasser aux deux jours sans problème. Il faut savoir qu'elle se déplace difficilement, car elle a des problèmes et de la douleur aux chevilles. Il y a aussi des arrangements possibles pour les personnes à mobilité réduite, mais elle était furieuse quand même. On dirait que tout à coup, elle en voulait à toute la société, et même au monde entier. Incluant le gouvernement, évidemment. Ce n'est pas qu'elle n'avait pas raison sur certains points, mais elle nous étourdit de discours sur 'dans mon temps', sans arrêt depuis une semaine. Dans son temps, on respectait les personnes âgées, on ne les entassait pas dans des centres d'accueil en les oubliant, on tenait compte de leur opinion et leurs sages expériences, les enfants les prenaient avec eux jusqu'à la mort, en les traitants aux p'tits oignons, alors qu'aujourd'hui, on les néglige et les infantilise. Sur ce, ma mère lui a rappelé qu'elle refuse systématiquement depuis 2 ans, de venir habiter avec elle et mon père dans leur immense maison, où elle aurait toute la place dont elle a besoin. Elle ne parle pas d'elle, nous dit-elle, mais au nom de toutes les personnes âgées. Depuis 3 jours, elle écrit et appelle tout le monde, les amis, la famille, ainsi que des organismes pour personnes âgées, ses députés, son conseiller municipal, elle écrirait au pape, que je ne serai pas surprise.

Et puis, le chat est sorti du sac ce matin. On a appris la raison sous-jacente à sa colère. Le jeune médecin de ma grand-mère, celui qui a repris la clientèle de son médecin de toujours, et qui a pris une retraite bien méritée, veut absolument qu'elle déménage, car elle a vraiment une baisse d'autonomie, et il s'inquiète qu'elle ne fasse une chute et se blesse. Elle a confié ça à une de ses plus jeunes sœurs, qui a téléphoné à ma mère, car elle connaît bien ma grand-mère, et sait qu'elle s'entêtera à ne pas nous en parler, et qu'elle s'inquiète aussi pour elle. Ma grand-mère refuse de vieillir. Elle dit qu'elle a toujours le cœur de ses 30 ans et toute sa tête. Déjà, de partir de sa maison, qui est heureusement pour elle resté dans la famille, car c'est mon oncle qui lui a racheté, a été un calvaire. Mais à la mort de mon grand-père, il y a deux ans, elle n'a guère eu le choix, car sa vieille maison de 3 étages, demandait beaucoup d'entretien et elle n'arrivait déjà plus à grimper les escaliers sans de pénibles efforts. Elle a refusé d'être un poids, selon ses dires, pour mon oncle ou ma mère, et elle a préféré aller vivre dans un appartement, toujours dans le même quartier des 40 dernières années dont elle connaissait tous les recoins.

On a un souper familial dimanche soir chez ma mère, et on lui offrira des solutions alternatives. Elle choisira et décidera. Si elle refuse toujours d'aller vivre avec ma mère, il y a des endroits très bien pour les aînés, avec ascenseur, activités, et même une piscine. Elle qui adore nager, ce qui serait juste bon pour elle. L'un de ces centres, n'est pas très loin et son amie Anne y habite déjà, alors ça pourrait être une bonne option. Chère Mamie, on ne te laissera pas tomber, ne t'en fait pas, tu comptes énormément pour nous.