Un cadeau pour moi... De moi - Mary Kildare
Mary Kildare

Bonjour, je suis Mary. J’ai passé la grande majeure partie de ma vie dans les hôpitaux. Aujourd’hui, je profite d’une pré-retraite. De par la nature de mon travail qui était très prenant 10 mois par année, je n’avais pas vraiment l’occasion de passer beaucoup de temps sur un ordinateur. Bien entendu, je veux dire du temps pour moi seule. Donc aujourd’hui, je vais reprendre le temps perdu et vous parler un peu de moi, de ma vie et de mes rêves. Je vous souhaite de bonnes lectures en ma compagnie !

Un cadeau pour moi... De moi

Un cadeau pour moi... De moi - Mary Kildare

J’ai regardé un documentaire sur Internet vendredi dernier. C’était un documentaire qui parlait de la blépharoplastie et ça m’a beaucoup intéressée, puisque ça concerne la beauté. C’est la première fois que j’entendais parler de ce genre de chirurgie esthétique pour les paupières tombantes, et j’étais vraiment scotchée devant mon ordinateur, puisque je n’avais pas imaginé que la médecine esthétique était capable de réaliser un tel miracle. Un miracle parce que le résultat après la cicatrisation est vraiment époustouflant. Dans le documentaire, une femme de 55 ans a fait recours à cette intervention et j’avoue que le résultat était vraiment très réussi, c’était comme si elle a rajeuni de plusieurs années. Juste après le documentaire, j’ai fait des recherches sur internet puisque ça m’a beaucoup intéressé. Mais en faisant une recherche sur Internet après avoir vu le documentaire, j’ai appris que le tarif pour une intervention pareille est quand même, vraiment élevée. De plus, il se peut que le résultat soit raté, et là, les paupières se retrouvent trop creuses ou trop bombées. Donc, j’ai eu peur, alors que j’aurais bien aimé peut-être avoir recours à cette intervention, surtout que mes paupières commencent également à tomber. J’ai passé des heures sur Internet afin de prendre une décision, mais à la fin, je me suis endormie avec mon hésitation.

Lundi dernier, j’en ai parlé avec une de mes collègues de travail. Selon elle, une de ses tantes a déjà eu recours à cette intervention, et le résultat était parfait. Elle m’a même montré une photo de sa tante avant l’opération, et une autre des mois après. C’était excellent, je lui ai demandé de me donner le nom du chirurgien qui avait réalisé la blepharoplastie. Cette fois, je crois que je suis vraiment décidé de le faire. De plus, je n’ai plus personne à ma charge depuis que mes deux enfants sont mariés, alors pourquoi ne pas prendre soin de mon corps. En racontant ma décision à ma fille, elle a tout de suite pensé que je fréquentais un homme, mais je lui ai expliqué que c’était juste pour me sentir bien. Mais en ce qui concerne de trouver un compagnon, je n’y ai jamais songé depuis la mort de mon mari. Pour moi, c’est lui le seul l’homme de ma vie et de mon cœur, du moins jusqu’à aujourd’hui. Mon premier rendez-vous chez le chirurgien se tiendra d’ici une semaine. Je suis très stressée, mais j’espère que tout se passera très bien.